ALERTE INFO

Par arrêté de la Ville et de la Métropole du 31 octobre 2019, la circulation automobile et piétonne est interdite dans la montée des Gorges en raison de glissements de terrain observés. Cette interdiction est valable jusqu'à nouvel ordre. Plus d'informations à venir.

Découvrir
Feyzin
 

Le Fort de Feyzin

Depuis son rachat par la Ville en 2003, l'ancien fort militaire est au cœur d'un projet d'aménagement pour l'ouvrir aux habitants et aux professionnels de l'agglomération.

Ancien fort militaire

De type Séré de Rivières, le Fort de Feyzin fait partie de la deuxième ceinture de fortifications édifiées autour de Lyon dans les années 1850, pour protéger la ville d'une éventuelle invasion venue de l'actuelle Italie. Il n'a jamais été utilisé en temps de guerre, et a accueilli des garnisons de gendarmes jusque dans les années 1980. Déserté par l'Armée, le fort a été racheté par la commune de Feyzin en 2003. Son étendue, sa qualité architecturale et patrimoniale, sa situation au cœur de Feyzin en font un atout privilégié de développement et de rayonnement pour la commune.

Ouverture sur la ville6.2.1 Le Fort de Feyzin

Très vite, le fort s'ouvre ponctuellement aux Feyzinois. La manifestation culturelle et gratuite Fort en bal(l)ade, programmée depuis 2004, transforme le temps d'une journée d'été le Fort en un lieu de représentations et déambulations artistiques et culturelles. Au fil des ans, le Fort en Bal(l)ade est devenu un rendez-vous incontournable pour les Feyzinois, accueillant plusieurs milliers de visiteurs.

Projet d'aménagement

Après une nécessaire sécurisation des abords du Fort, le Pavillon d'entrée a été réhabilité entre 2007 et 2009, avec le concours de la Fondation Total via la Fondation du Patrimoine. Un partenariat reconduit en 2012 pour la réalisation du centre équestre, dans les anciennes écuries du Fort. Depuis son ouverture en septembre 2013, le centre équestre est géré par l'UCPA, et permet aux Feyzinois d'accéder tous les jours au Fort, pour un cours d'équitation, ou simplement pour une promenade.

Depuis 2016, le Fort est entré dans sa troisième phase d'aménagement, avec des soutiens institutionnels - l’État et la DIRECCTE, la Région Auvergne Rhône-Alpes, la Métropole de Lyon et la Caisse des Dépôts et des consignations - et le concours de nouveaux mécènes. La boulangerie, rénovée en 2017, a permis d'instaurer un mécénat de compétence avec le boulanger feyzinois Alexandre Dallery : la boulangerie ouvre chaque mois, et des ateliers sont organisés avec les élèves du collège, les demandeurs d'emploi, ou les enfants du secteur pour découvrir le pain. Début 2018, une nouvelle salle de pratique sportive a été aménagée, grâce au mécénat de la fondation Alila. Fin 2018, un nouveau chantier démarre : l'aménagement de salles de travail, à destination des entreprises du secteur.

Tout le monde peut être mécène

Pour une entreprise, être mécène du Fort c'est participer à un projet d'aménagement et de préservation du patrimoine local. Par leurs dons en argent ou en nature, par leurs compétences mises à disposition, 16 mécènes sont déjà partenaires du Fort de Feyzin : FONDATION TOTAL, ALILA, BROC MARCHE, DALLERY, EM2C, FONDATION SOLIDARITÉ BY CRÉDIT AGRICOLE CENTRE EST, GREEN STYLE, Fondation D'entreprise CAISSE D’ÉPARGNE, FONDATION DU PATRIMOINE, SODI, EDF, NGE GUINTOLI, SPIRIT, VATEL, DIRECT TRANS, SPIE SUD EST, FONDATION SAFRAN, ARROGEST et CHARROIN.

Grâce au mécénat, ces acteurs locaux peuvent financer un projet à fort potentiel humain, tout en bénéficiant de conditions fiscales avantageuses et en réalisant des économies d'impôts.

Les particuliers peuvent également participer au projet du Fort de Feyzin, par le mécénat populaire : la Fondation du Patrimoine est habilitée à recueillir les dons, qui seront affectés au projet du fort, et pour lesquels des avantages fiscaux sont octroyés. Pour effectuer un don, rendez-vous sur le site dédié https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/fort-de-feyzin

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.